Logistique : quels sont les équipements de sécurité obligatoires ?

La logistique est un secteur d’activité servant de vecteur d’échange et elle représente un enjeu primordial pour les acteurs concernés. Les opérations dans les entrepôts font interagir des professionnels intervenant à plusieurs niveaux, mais ils s’exposent automatiquement à des risques d’accidents suite aux dangers existants durant une mission. Le port d’Equipement de Protection Individuel (EPI) est notamment mandaté pour un spécialiste de la logistique, et certains demeurent obligatoires sans tenir compte du lieu et conditions de travail.

Les protections de la tête

· Casque

Les casques assurent directement la protection du visage et du crâne pendant les travaux logistiques tel que l’entreposage. En effet, le déplacement d’objets relativement volumineux et lourds peut être la cause de chute, choc ou de projection responsable de blessures potentiellement permanentes. Divers modèles conçus pour amortir les impacts, résistants au feu et aux perforations sont d’ailleurs disponibles sur le marché.

· Coquilles anti-bruit

Cette protection auditive (casque anti-bruit, bouchon d’oreille, cache-oreille) est indispensable pour les personnes travaillant quotidiennement dans un environnement bruyant sur de longues périodes. De plus, cette dernière est capable de protéger le porteur face à des effets moins visibles sur la santé.

· EPI pour les yeux

Les lunettes de sécurité préviennent l’interaction de corps étranger (agent chimique, poussières, particules, aérosol, etc.) avec le globe oculaire d’un individu durant son service.

Protéger les membres

· Les gants

La probabilité de blessures sur les mains et les doigts est relativement importante durant une manœuvre comme le déplacement de palettes ou bacs. En conséquence, les appendices assurant la manipulation du matériel doivent également être recouverts de protections spécifiques, en rajoutant que les gants de manutention facilitent la prise en main tout en réduisant les risques de coupures.

· Chaussures de sécurité

Cet équipement est inévitable face à la chute d’objet, les frottements sur les os métatarsiens, et les chocs sur les talons. En outre, les chaussures adaptées à la manutention aident à diminuer la sensation de fatigue tout en prévenant les risques de développer des maladies provoquées par le travail en position debout sur une longue période.

Les vêtements EPI

· Briller dans le noir

Les habits de sécurité remplacent ou couvrent les vêtements personnels, et ils offrent des fonctionnalités spécifiques permettant aux porteurs de se distinguer rapidement dans le milieu de travail. Par exemple, les endroits ayant un faible éclairage demandent impérativement des habits réfléchissants pour rester visible.

· Une mode vestimentaire règlementée

Les conditions extrêmes (chaud, froid, tempête) dans les zones d’interaction entre les individus à pieds et des engins de manutention imposent aussi le port d’un accoutrement technique adapté à la situation. Attention, le matériel constituant le vêtement de travail est soumis aux normes en vigueur appliquées sur le port d’EPI.

Logistique : comment limiter les risques ?
Palettes : quelles solutions de rayonnage ?