Logistique : comment anticiper les demandes clients ?

Publié le : 27 avril 20223 mins de lecture

Pour équilibrer l’offre et la demande, une entreprise doit disposer des matières premières nécessaires à la fabrication de ses produits. Elle doit également avoir une quantité suffisante de produits finis pour assurer la livraison de commandes au client. Découvrez le concept de la planification de la demande.

Que signifie planification de la demande ?

La planification de la demande est l’une des composantes de la logistique. C’est l’étape pendant laquelle il faut estimer les ventes d’une entreprise pour organiser son processus de production, les opérations d’entreposage et d’en faire la budgétisation. Tous les départements à savoir ceux des affaires, du marketing, des opérations, des finances et de la logistique doivent travailler ensemble pour obtenir ces estimations. En conséquence, des politiques opérationnelles et des stratégies commerciales sont élaborées. Dans un entrepôt, la planification de la demande est utilisée pour déterminer la quantité de produits à stocker et l’espace requis pour tous ces articles. Il faut également constituer un stock de sécurité pour éviter les ruptures de produits. Cependant, la planification à la demande nécessite non seulement la participation des ressources et des services internes à l’entreprise, mais aussi celle des externes. En effet, les fournisseurs de matières premières doivent également s’adapter au calendrier et au rythme du processus de production pour éviter les retards.

Quelles sont les prérogatives à la structuration de la demande ?

Connaître la quantité de marchandises à traiter présente les avantages comme la satisfaction du client et l’amélioration de l’image de marque de l’entreprise. La planification des ventes vous permet d’anticiper les besoins en produits finis au bon moment. Si vous avez une idée approximative du nombre de produits à vendre, sachez qu’il existe un moyen de prévoir les besoins de la chaîne de production en termes de matières premières et d’emballages. Il est possible de constituer assez de stocks pour répondre aux exigence du marché, aux lancements de nouveaux produits, aux offres et aux promotions. Stockez uniquement les produits qui répondent à la demande, et évitez les articles en rupture de stocks ou obsolètes. Ces derniers risquent d’augmenter les coûts associés au stockage à long terme.

Qu’en est-il des technologies de planification des commandes ?

Auparavant, les entreprises s’appuyaient sur leurs expériences pour évaluer les ventes, et décider de la quantité de produits nécessaires permettant de répondre à la demande. Avec l’avènement de l’informatisation, certaines ont commencé à estimer leurs ventes à l’aide de programmations tels que Microsoft Excel, qui est encore utilisé par les petites et moyennes entreprises. Cet outil est si répandu que même s’il n’est pas le plus recommandé, l’inventaire sur Excel reste une pratique courante chez certaines entreprises. Toutefois, que ce soit pour prévoir la demande ou pour gérer les entrepôts, d’autres outils spécialisés existent.

La bâche sur mesure : un investissement à long terme
Logistique : comment limiter les risques ?

Plan du site