Comment éviter la rupture de stock ?

La rupture de stock survient lorsqu’une entreprise n’a plus la possibilité d’honorer une commande. L’entreprise ne dispose plus en effet des produits demandés et ne peut pas tout simplement livrer le produit commandé. Selon la réaction du client, mais également du fournisseur ainsi que de la fréquence de répétition de la rupture de stock, cette situation peut avoir des conséquences bien plus graves. C’est pourquoi il faudra mettre en place certaines mesures afin de l’éviter au maximum. Les causes de cette situation sont nombreuses : méconnaissance de stock disponible, retards de livraison, mauvaise anticipation des ventes, etc.

Constituer un stock de sécurité

Comme mentionné sur le blog Supply Chain Info, bien définir le stock de sécurité est nécessaire pour éviter la rupture de stock. Pour cela, il faudra mettre en place des alertes une fois que le seuil aura été atteint. D’ailleurs, des commandes de réassort peuvent être réalisées automatiquement. Le risque est toutefois le mal estimation du seuil à partir duquel l’entreprise doit se réapprovisionner. Si ce seuil est sous-estimé, les délais de livraison ou de fabrication des produits peuvent être mal anticipés. Dans le cas contraire, si ce seuil est surestimé, l’entreprise peut se trouver avec des stocks dormants si ces derniers tournent trop lentement.

Travailler en flux tendu

L’objectif de travailler en flux tendu est de réussir à limiter les délais d’obtention, plus précisément du délai entre la réalisation de la commande et la durée où elle est honorée. L’entreprise doit, pour ce faire, réduire les délais de livraison en se rapprochant des fabricants ou des clients par exemple. Le délai de fabrication devra également être réduit. Ainsi, l’entreprise peut concevoir des produits plus simples. Elle peut également opter pour un système de travail plus flexible en augmentant le nombre d’heures de travail par exemple et d’appliquer des heures supplémentaires.

Anticiper les ventes

Dans la mesure où trop de facteurs peuvent être pris en compte, l’anticipation des ventes est une tâche assez complexe mais elle permet tout de même d’éviter la rupture de stock. Connaitre le cycle de vie des produits est alors nécessaire en tout état de cause. L’entreprise devra ensuite être capable de prévoir les effets de saisonnalité. Afin d’avoir une idée des quantités de produits que l’entreprise peut vendre, elle peut se référer à l’année précédente par exemple. Cette technique permet également au passage de connaitre l’évolution des ventes ainsi que leur répartition géographique.

Should You Buy Term Paper Online?

Comment optimiser les délais de livraison ?